Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment devenir aromathérapeute ?

Aropathérapie

Les aromathérapeutes jouent un rôle prépondérant dans la promotion de la santé et du bien-être physique et émotionnel des individus. Bien que moins connu que certains autres professionnels du bien-être, tels que les sophrologues ou les praticiens en réflexologie, l’efficacité des aromathérapeutes ne saurait être remise en question.

Au quotidien, ces experts en phytothérapie utilisent leurs connaissances approfondies des huiles essentielles pour accompagner leurs patients dans le choix des lotions les plus adaptées à leurs besoins et à leurs objectifs de santé.

Si vous souhaitez devenir aromathérapeute, il est important de découvrir les compétences et les qualifications requises pour exercer ce métier, ainsi que les différentes voies d’accès à cette profession. 

Vous découvrirez dans la suite de cet article la fiche métier complète pour devenir aromathérapeute. 

Quelles sont les missions de l’aromathérapeute ?

Au quotidien, l’aromathérapeute est chargé de plusieurs missions : 

  • Il effectue des consultations pour évaluer les besoins de chaque patient.
  • Il identifie les huiles essentielles les plus adaptées à chaque cas.
  • Il planifie et explique les modalités de traitement.
  • Il conçoit des mélanges personnalisés d’huiles.
  • Il administre les huiles choisies, souvent à travers des massages thérapeutiques.
  • Il fait des recommandations à des médecins généralistes, des spécialistes et d’autres professionnels de santé.
  • Il prodigue des conseils en matière de diététique, d’exercice physique et de mode de vie.
  • Il maintient des dossiers patients confidentiels et précis.
  • Il se tient informé des dernières recherches et développements dans la profession.
  • Il gère les niveaux de stock.
  • Il promeut sa pratique.

Quelles sont les qualités et compétences pour devenir aromathérapeute ?

Devenir aromathérapeute est un choix de carrière passionnant pour ceux qui cherchent à aider les autres à améliorer leur santé et leur bien-être. Toutefois, pour réussir dans ce métier, il est important de posséder certaines qualités et compétences clés. Cela inclut :

  • Posséder une nature bienveillante et empathique pour aider les patients à soulager leurs symptômes
  • Être physiquement en bonne forme pour gérer les longues heures et les exigences physiques du métier
  • Apprécier le travail en interaction avec les gens de différentes cultures et origines
  • Être organisé pour gérer les consultations et suivre l’évolution des patients
  • Posséder des compétences en communication et une bonne écoute pour établir une relation de confiance avec les patients
  • Avoir la capacité d’évaluer les besoins des patients pour adapter les traitements en conséquence.

Quelles sont les formations pour devenir aromathérapeute ?

Pour exercer en tant qu’aromathérapeute, il n’est pas nécessaire de disposer d’un diplôme spécifique. Cependant, pour acquérir les connaissances et compétences fondamentales liées à ce métier, il est fortement recommandé de suivre une formation professionnelle adaptée. 

Il existe de nombreuses options de formation, allant des cours de courte durée aux programmes complets. Ces formations, accessibles en présentiel ou en ligne, offrent ainsi des opportunités de reconversion professionnelle pour devenir aromathérapeute. 

Aussi, l’apprentissage de l’aromathérapie peut se faire sous d’autres cursus d’études. C’est le cas des formations pour devenir naturopathe ou phytothérapeute.

Combien gagne un aromathérapeute ?

Dans le domaine de l’aromathérapie, comme dans d’autres métiers liés au bien-être, les salaires peuvent varier considérablement selon que l’on exerce en tant que salarié ou en tant qu’indépendant. Pour les aromathérapeutes en situation salariale, la rémunération est susceptible d’évoluer en fonction de l’expérience professionnelle et de la localisation géographique. Ainsi, en début de carrière, il est possible de prétendre à une rémunération s’élevant à environ 1 500€ nets par mois. Tandis qu’avec une expérience accrue et une réputation établie, le salaire moyen peut augmenter pour atteindre en moyenne 2 500€ nets par mois.

En revanche, pour les aromathérapeutes indépendants, la rémunération est directement liée au nombre de consultations effectuées chaque mois.

En savoir plus sur l’aromathérapie

Qu’est-ce que l’aromathérapie ?

L’aromathérapie ou thérapie aux huiles essentielles fait référence à une gamme de thérapies traditionnelles alternatives ou complémentaires qui utilisent des huiles essentielles et d’autres composés aromatiques de plantes. 

L’aromathérapie s’utilise par l’intermédiaire de différentes méthodes d’application, notamment l’inhalation ou l’application topique des huiles essentielles. Par ailleurs, ces dernières peuvent être diffusées dans l’air grâce à un diffuseur, vaporisées, ou encore inhalées directement, comme dans le cas d’un bain de vapeur par exemple.

En plus de fournir une odeur agréable, les huiles d’aromathérapie peuvent fournir une désinfection respiratoire, un décongestionnant et des avantages psychologiques. L’inhalation d’huiles essentielles stimule le système olfactif.

Comment fonctionne l’aromathérapie ?

Avant d’en faire son métier, il est important de comprendre comment l’aromathérapie fonctionne.

Les huiles essentielles diffusent des molécules qui impactent le corps humain. Ces molécules qui pénètrent dans le nez ou la bouche passe dans les poumons puis dans d’autres parties du corps. Lorsque les molécules atteignent le cerveau, elles affectent le système limbique qui est lié aux émotions, au rythme cardiaque, à la pression artérielle, à la respiration, à la mémoire, au stress et à l’équilibre hormonal. De cette façon, les huiles essentielles peuvent avoir un effet subtil, mais holistique sur le corps.

Débuter en aromathérapie : 3 huiles à connaitre

Pour devenir aromathérapeute, nous vous conseillons de connaitre ces 3 huiles essentielles : la lavande fine, le tea tree et l’immortelle. Ces huiles peuvent être appliquées diluées sur la peau et ne présentent pas de toxicité.

L’huile essentielle de lavande

L’huile essentielle de lavande fine est polyvalente et peut être utilisée pour des problèmes de peau tels que des cicatrices, des plaies et des boutons de moustiques qui grattent. Elle peut également être utilisée pour le système nerveux pour calmer les palpitations, diminuer le rythme cardiaque et améliorer la qualité du sommeil. Cependant, il est important de noter que les personnes fragiles doivent toujours diluer les huiles essentielles, et certaines peuvent être contre-indiquées.

L’huile essentielle de tea tree

L’huile essentielle de tea tree a un pouvoir anti-infectieux sur les bactéries, les virus et les champignons. Elle peut être utilisée pour lutter contre les aphtes, les caries et pour réguler la flore bactérienne. Elle est également un antiseptique de première urgence pour les coupures et les plaies.

L’huile essentielle d’immortelle

L’huile essentielle d’immortelle a une valeur thérapeutique inestimable dans certaines circonstances, en particulier pour les traumatismes. Lorsqu’elle est appliquée rapidement sur une zone meurtrie, elle peut soulager la douleur et accélérer la guérison. Il est important de noter qu’il est toujours préférable de consulter un aromathérapeute avant de commencer un traitement à base d’huiles essentielles pour s’assurer que les huiles choisies sont adaptées à votre cas.