“La foodtech est en plein boom et ça ne va pas s’arrêter de sitôt. D’après une étude publiée par le cabinet d’études Gira Conseil, ce secteur devrait générer plus que 250 millions d’euros de chiffre d’affaires en France entre 2015 et 2020” (source : 01 net). Cette étude est loin d’être la seule sur le sujet. Selon un rapport de la Banque de France, les livraisons à vélo représenteraient aujourd’hui 8 % du marché des courses en ligne en France. Cela représente énormément de commandes à livrer, et les livreurs sont de plus en plus nombreux à rejoindre les plateformes qui proposent ce service. Si vous voulez savoir comment devenir livreur Uber Eats à vélo, lisez cet article.

“La foodtech est en plein boom et ça ne va pas s’arrêter de sitôt. D’après une étude publiée par le cabinet d’études Gira Conseil, ce secteur devrait générer plus que 250 millions d’euros de chiffre d’affaires en France entre 2015 et 2020” (source : 01 net). Cette étude est loin d’être la seule sur le sujet. Selon un rapport de la Banque de France, les livraisons à vélo représenteraient aujourd’hui 8 % du marché des courses en ligne en France. Cela représente énormément de commandes à livrer, et les livreurs sont de plus en plus nombreux à rejoindre les plateformes qui proposent ce service. Si vous voulez savoir comment devenir livreur Uber Eats à vélo, lisez cet article.

Le succès de Deliveroo ne s’explique pas seulement par une grande volonté d’innovation. Sa force réside aussi dans le fait que cette plateforme propose un service qui est devenu incontournable.

Une commande en ligne, une livraison à domicile ou au bureau, c’est tout simplement une solution pratique et efficace. Pour les clients, ça permet de commander ce qu’ils veulent quand ils le veulent et où ils le veulent. Pour les restaurants qui ont mis en place cette formule, cela leur permet d’élargir leur clientèle et d’attirer de nouveaux clients.

La définition du métier de livreur à vélo.

Le livreur à vélo est un métier qui a pris de l’ampleur ces dernières années et qui s’est professionnalisé. Il s’agit de personnes qui livrent des repas chez les clients au moyen de leur propre vélo, mais surtout dans des lieux déterminés. Pour cela, il faut que le restaurateur ait mis en place une plateforme pour la livraison à vélo et qu’il ait noué des relations avec des livreurs.

Comment devenir livreur Uber Eats à vélo ?

Pour devenir livreur Uber Eats à Vélo, il faut d’abord que le restaurant utilise cette plateforme et ait noué des relations avec un livreur. Ensuite, il faut d’abord s’inscrire et passer un test de connaissance du réseau, puis faire une interview. Une fois ces étapes franchies, on peut commander son vélo et commencer à travailler.

Comment réussir dans le métier de livreur Uber Eats à vélo ?

Le livreur à vélo doit avant tout être sympathique et très présentable. Il doit avoir une bonne élocution et toujours sourire aux clients. C’est aussi un métier qui peut être difficile à exercer, car il n’est pas toujours facile d’acheminer des repas à vélo. Il faut donc être très motivé pour exercer ce métier. Ensuite, le livreur à vélo doit toujours rester disponible, car les clients peuvent le contacter à tout moment. Il faut donc être très réactif et pouvoir dégager du temps pour livrer son repas.

Les avantages de travailler en tant que livreur Uber Eats à Vélo

Le principal avantage de travailler comme livreur Uber Eats à Vélo est de toucher un salaire fixe. En effet, il y a des jours où il n’y a pas beaucoup de commandes et des jours où il y en a beaucoup. Cependant, au final, le salaire est toujours le même et cela peut être très avantageux pour les livreurs à vélo. Ils peuvent donc toucher un salaire fixe et faire des heures supplémentaires en cas de besoin. Ce qui est aussi très pratique, c’est que le livreur ne doit pas tout acheter lui-même. En effet, il fait ses courses dans les magasins partenaires avec lesquels Uber Eats travaille et les commandes sont donc déjà préparées. Enfin, le travail de livreur à Vélo est plutôt bien payé. Il faut savoir que le salaire varie d’un livreur à l’autre et dépend du volume de commandes livrées. On peut donc gagner facilement entre 10 et 15 euros de l’heure.

Les inconvénients de travailler en tant que livreur Uber Eats à Vélo

Le principal inconvénient de travailler en tant que livreur Uber Eats à vélo est de devoir faire face aux intempéries. En effet, il peut pleuvoir, neiger ou bien encore faire froid. Pour contrer cela, vous aurez besoin d’un vélo adapté pour faire des livraisons. Un bon casque, un gilet de protection et des chaussures adéquates sont aussi très importants. Pour un travail à vélo régulier, il est aussi préférable d’avoir une petite remorque afin de pouvoir transporter plusieurs commandes en même temps ou d’un vélo porteur. Si vous pensez réellement que le travail de livreur à vélo est fait pour vous, n’hésitez pas à contacter Uber Eats. En plus de ses conditions de travail très avantageuses, ce dernier donne de la visibilité aux travailleurs et leur offre une expérience enrichissante.

Les qualités requises pour le métier de livreur Uber Eats à vélo :

  • Avoir un vélo agréé par Uber Eats
  • Avoir un casque adapté à la livraison
  • Une veste, des chaussures et des gants adaptés au froid
  • Savoir gérer les intempéries (pluie, neige, chaleur)

Les compétences requises pour le métier de livreur Uber Eats à vélo :

  • Être réactif et avoir l’esprit d’initiative. Vous devez pouvoir prendre des décisions rapidement et être capable de vous adapter à des situations inattendues.
  • Avoir un bon sens de l’orientation. Vous devez pouvoir trouver les adresses rapidement et être capable de suivre le chemin à vélo.
  • Rester zen. Vous devez toujours rester calme et avoir du self-control. Vous devez également être capable de gérer les clients qui sont en colère ou ont des problèmes personnels.