Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment devenir banquier ?

Comment-devenir-banquier

Vous êtes fasciné par le monde de la finance et envisagez une carrière en tant que banquier ? Vous êtes au bon endroit ! Le métier de banquier est à la fois complexe et gratifiant, offrant de multiples voies pour évoluer professionnellement. Ce guide a pour objectif de vous fournir des informations claires et complètes sur comment devenir banquier. Nous couvrirons plusieurs aspects clés de cette profession, notamment les missions typiques d’un banquier, les études nécessaires, les compétences requises, et bien plus encore. Que vous soyez étudiant, en reconversion professionnelle ou simplement curieux, continuez à lire pour découvrir tout ce que vous devez savoir pour réussir dans le secteur bancaire.

Qu’est-ce qu’un banquier ?

Un banquier est un professionnel qui travaille dans le secteur bancaire, offrant divers services financiers à des individus, des entreprises et des institutions. Le rôle d’un banquier peut varier grandement en fonction de sa spécialisation. Voici cinq types de banquiers qui se distinguent particulièrement :

  1. Banquier d’affaires : Ce professionnel se concentre sur la fourniture de conseils financiers aux entreprises. De la gestion des fusions et acquisitions à l’analyse financière, le banquier d’affaires joue un rôle clé dans les décisions stratégiques d’une entreprise.
  2. Banquier d’investissement : Spécialisé dans la levée de capitaux pour les entreprises et les gouvernements, ce type de banquier est essentiel pour les introductions en bourse (IPO) et l’émission de titres.
  3. Banquier privé : Axé sur la gestion de patrimoine, le banquier privé propose des services personnalisés pour gérer les actifs financiers de clients fortunés.
  4. Banquier de détail : Ce banquier travaille directement avec les particuliers, offrant des services tels que des comptes courants, des prêts et des produits d’épargne. Ils sont souvent le premier point de contact dans une agence bancaire.
  5. Banquiers centraux :: Ces individus travaillent pour les banques centrales et jouent un rôle crucial dans la politique monétaire d’un pays, impactant ainsi l’économie à grande échelle.

Chacun de ces rôles exige une série de compétences et d’expertises spécifiques. Que vous souhaitiez devenir banquier d’affaires, d’investissement, privé, de détail ou même banquier central, votre mission sera de gérer les ressources financières de manière efficace et sécurisée.

Quelles sont les missions d’un banquier ?

Les missions d’un banquier varient en fonction de sa spécialisation, mais elles gravitent généralement autour de la gestion et de l’optimisation des ressources financières. Un banquier de détail, par exemple, se concentrera sur le service à la clientèle, offrant des produits financiers tels que des prêts et des comptes d’épargne. Un banquier d’investissement aura pour mission de lever des capitaux, tandis qu’un banquier d’affaires conseillera les entreprises sur leur stratégie financière. Dans le cas des banquiers centraux, ils sont impliqués dans la régulation monétaire et financière à l’échelle nationale. Indépendamment de leur domaine, tous les banquiers partagent l’objectif de fournir des solutions sécurisées et efficaces pour répondre aux besoins financiers de leurs clients ou employeurs.

Qualités requises pour ce métier

Avant de vous lancer dans une formation, il est important de considérer les qualités personnelles nécessaires pour exceller dans ce métier. Voici quelques-unes des qualités essentielles :

  • Sens de l’écoute
  • Rigoureux
  • Analytique
  • Esprit d’équipe
  • Capacité à prendre des décisions
  • Sens de l’éthique
  • Adaptabilité

Chacune de ces qualités jouera un rôle crucial dans votre réussite et votre capacité à évoluer dans le secteur bancaire.

Quelles sont les études à faire pour devenir banquier ?

Formation initiale

Si vous envisagez des études pour devenir banquier, la formation initiale est votre premier pas. Voici le format d’études à effectuer après le bac :

Niveau Bac +2

En France, le niveau bac +2 est souvent le minimum requis pour entrer dans ce secteur. Les formations à ce niveau incluent le BTS banque, BTS NDRC (Négociation et Digitalisation de la Relation Client), BTS MCO (Management Commercial Opérationnel), ainsi que divers DUT techniques de commercialisation et en finance.

Niveau bac +3

Un diplôme de niveau bac +3 vous offre une spécialisation plus pointue. Les formations populaires à ce niveau comprennent le Bachelor banque, le DUES banque (Diplôme européen d’études supérieures), et la Licence professionnelle assurance, banque, finance.

Formation continue

Après avoir complété votre formation initiale, la formation pour devenir banquier se poursuit souvent avec des études plus avancées. Parmi les options, vous trouverez le Master en finance, le Mastère spécialisé en finance d’entreprise, ou encore un Programme Grande École d’une école pour devenir banquier de haut niveau.

Exemple de cursus

Pour illustrer, voici un exemple de cursus :

  • Année 1 et 2 : BTS banque
  • Année 3 : Licence professionnelle assurance, banque, finance
  • Année 4 et 5 : Master en finance

Ce parcours vous donnera toutes les compétences nécessaires pour exercer comme banquier de détail.

Compétences appréciées

En plus d’une formation solide, le métier de banquier nécessite également certaines compétences, telles que :

  • Des connaissances en finance
  • Des compétences relationnelles et commerciales
  • Des qualités d’analyse et de synthèse
  • Une bonne capacité de travail
  • Une aisance à l’oral et à l’écrit

Si vous êtes intéressé par le métier de banquier, vous devez donc vous assurer de posséder ces compétences.

Comment trouver un emploi ?

Une fois votre formation complétée, la prochaine étape est la recherche d’emploi. Les méthodes classiques telles que les candidatures en ligne, la participation à des salons de l’emploi, ou le réseautage peuvent être efficaces. N’oubliez pas non plus l’importance de maintenir un profil LinkedIn à jour, car de nombreux recruteurs utilisent cette plateforme pour trouver des candidats. Les institutions qui recrutent dans ce secteur sont variées : banques de détail, banques d’affaires, institutions financières spécialisées, et même des organisations internationales. En fonction de votre spécialisation et de vos intérêts, vous pouvez cibler des établissements spécifiques qui correspondent à vos aspirations professionnelles.

Quel est le salaire d’un banquier ?

Le salaire d’un banquier varie considérablement en fonction de l’expérience, de la spécialisation et de l’employeur. En début de carrière, un banquier en France peut s’attendre à gagner entre 30 000 et 45 000 euros par an. Avec l’expérience et selon le poste occupé, ce salaire peut considérablement augmenter. En fin de carrière, il n’est pas rare de voir des banquiers d’affaires ou des gestionnaires de portefeuille gagner plus de 100 000 euros par an, bonus inclus.

Évolutions de carrière

Les opportunités de croissance professionnelle sont nombreuses dans le secteur bancaire. Que vous débutiez en tant que conseiller en agence ou en tant que banquier d’affaires junior, les chemins pour évoluer sont divers et adaptables même si vous décidez de devenir banquier à 30 ans.

Évolutions possibles pour un banquier de détail

Après quelques années en tant que conseiller clientèle, un banquier de détail a plusieurs options pour progresser. Des postes comme conseiller clientèle particulier haut de gamme, conseiller clientèle professionnel ou conseiller en gestion de patrimoine sont accessibles. Avec encore plus d’expérience, des rôles comme responsable de clientèle et directeur d’agence deviennent envisageables. Ces évolutions dépendent souvent de la performance, de l’expertise et du réseau professionnel que le banquier a pu développer.

Évolutions possibles pour un banquier d’affaires

En ce qui concerne le banquier d’affaires, l’évolution professionnelle peut être rapide mais exigeante. Après une expérience en tant que junior, des postes tels que banquier d’affaires senior, responsable d’équipe, ou directeur de division peuvent être atteints. À plus long terme, des positions de haute direction comme directeur général adjoint ou même directeur général sont possibles. Ces postes requièrent non seulement une expertise technique mais aussi d’excellentes compétences en gestion et en leadership.

Questions fréquentes

Quel âge pour être banquier ?

Il n’y a pas d’âge spécifique pour entrer dans le métier de banquier. La plupart des personnes débutent en banque entre 22 et 25 ans, après des études. Toutefois, des opportunités existent pour des profils plus expérimentés souhaitant se reconvertir dans le secteur bancaire.

Comment devenir banquier sans bac ?

Devenir banquier sans bac est difficile mais pas impossible. Certains postes d’entrée comme agent d’accueil en banque ou assistant client ne nécessitent pas forcément ce niveau d’éducation. Une expérience solide en service client peut être un atout pour entrer dans ce métier bancaire.

Comment se reconvertir en banquier ?

Pour se reconvertir en banquier, l’expérience dans des domaines comme la gestion, la finance ou le service client est très utile. Des formations accélérées spécifiques au secteur bancaire sont disponibles et peuvent vous aider à acquérir les compétences nécessaires pour ce métier.

Métiers dans le secteur bancaire

Directeur général en banque, gestionnaire de portefeuille, analyste financier, trader, responsable de clientèle, conseiller en gestion de patrimoine, risk manager, compliance officer, conseiller en fusion-acquisition.