Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment devenir céramiste ?

Devenir-ceramist

Le métier de céramiste est une profession d’art ou la passion est vivement recommandée. Les céramistes confectionnent manuellement des objets souvent faits à partir de terre cuite comme l’argile. Ils sont largement considérés comme des artisans talentueux et respectés. Le métier est accessible par tous. De nombreuses personnes décident de changer de vie et de se reconvertir en céramiste. 

Comment devient-on céramiste ? Quelles sont les formations ? Quelle est le salaire attribué ? Découvrez la fiche métier complète de cet emploi.

Qu’est-ce que la céramique ?

Les céramiques sont des objets fabriqués à partir de matériaux en terre cuite, comme l’argile. On retrouve parmi ces créations, des objets du quotidien tels que des plats, des vases, des assiettes ou des statues. Il existe plusieurs méthodes différentes pour façonner l’argile afin de fabriquer des objets en céramique. Les plats, comme les bols et les vases, sont généralement façonnés en les plaçant au centre d’un tour de potier. Cet appareil a une plaque ronde épaisse et lourde qui tourne. Pendant que le morceau d’argile tourne, un céramiste le façonne avec ses mains.

Pour fabriquer des statues, un mélange d’argile et d’eau, appelé engobe, est coulé dans un moule en plâtre. Lorsque les bords extérieurs de la barbotine commencent à sécher, le liquide au centre est versé. La figurine est retirée du moule lorsqu’elle est presque sèche.

Après avoir laissé sécher les sculptures en céramique, ils doivent également être placés dans un four à céramique, à faïence ou à peinture en porcelaine. Le type de four dépendra des matériaux utilisés. Les températures élevées à l’intérieur du four aident à évaporer l’humidité restante dans l’argile, provoquant le durcissement de la pièce. Plusieurs fois, une glaçure est également brossée sur la pièce, qui contient des ingrédients qui fondent dans la chaleur intense du four et forment un revêtement vitreux sur la surface de la pièce.

Informations complémentaires aux métiers de céramiste ou potier

Aussi appelé potier, un céramiste confectionne des objets en argile et en porcelaine. Certains céramistes se spécialisent dans la fabrication de certains types d’articles, comme la vaisselle, tandis que d’autres peuvent choisir de créer plusieurs types d’articles différents. 

Afin de créer leur art, les céramistes doivent d’abord obtenir de l’argile. Alors que certains céramistes choisissent d’acheter de l’argile dans des magasins de fournitures de poterie, d’autres peuvent choisir de creuser eux-mêmes. Pour ce faire, un céramiste doit savoir trouver et préparer l’argile naturelle.

La méthode que les céramistes utilisent pour créer des pièces varie en fonction de sa spécialisation. Un céramiste qui fabrique des plats et des vases utilisera généralement un tour de potier, par exemple, tandis qu’un céramiste qui fabrique des statues utilisera généralement plusieurs moules en plâtre différents. Certains céramistes créent leurs pièces à main levée, n’utilisant pas d’équipements et d’outils autres que leurs propres mains.

Lorsque ses pièces sont sèches, un céramiste les placera ensuite soigneusement dans un four. Les pièces peuvent soit être peintes avec une glaçure avant d’être placées dans un four, soit elles peuvent être peintes avec de la peinture ordinaire après avoir été retirées.

Quelles sont les compétences clés d’un bon céramiste ?

La céramique est un métier artistique. En tant que céramiste, vous serez quotidiennement amené à concevoir toutes sortes d’objets. Pour tirer votre épingle du jeu, il est important d’avoir un sens créatif prononcé. 

En plus de la créativité, cet art demande un gout certain pour les métiers manuels, une attention du détail et des compétences en conception. 

S’ajoute à cela, la capacité d’analyse photographique,  une bonne gestion du temps et des compétences en gestion d’entreprise. 

Quelles sont les formations pour devenir céramiste ? 

Autre que les personnes ayant suivi une formation privée de céramiste potier ou les autodidactes, il existe également un parcours scolaire plus classique.

Les études de niveau bac pour devenir céramiste :

  • CAP tournage en céramique
  • CAP décoration céramique
  • BMA céramique

Ces deux formations vous conduiront à obtenir toutes les compétences de base nécessaires au métier de céramiste. Vous y apprendrez les bases de la création, la fabrication des matériaux ou encore à contrôler le séchage d’une pièce en céramique.

En obtenant un de ces diplômes de niveau bac, il est possible de vous spécialiser dans un domaine précis de la céramique. Cela pour deux choses : une expertise complète de votre art, une évolution de carrière plus intéressante.

Voici les études supérieures possibles : 

  • BTS concepteur en art et industrie céramique
  • Diplôme national des métiers d’arts et du design (DMA) arts textiles et céramiques option céramique artisanale
  • Diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP) art mention art céramique
  • Diplôme national des métiers d’art et du design mention matériaux ou mention objet

Si toutefois, la voie classique ne vous convient pas, la formation continue ou la voie privée est envisageable.

Où exercer en tant que céramiste ?

Le métier de céramiste vous offre plusieurs possibilités d’avenir. Il est possible d’ouvrir son propre atelier de confection ou de rejoindre une entreprise en tant que salarié. Poser le pour et le contre, vous aidera à choisir entre les deux camps. 

Par exemple, de nature curieux, autonome et créatif, vous pourriez vendre vos objets d’art via les réseaux sociaux.

L’évolution de carrière

L’évolution de votre carrière dépendra de votre spécialité.

Vous voudrez peut-être devenir indépendant et vous concentrer sur la conception et la production de vos propres objets en céramiques. Si vous optez pour le travail indépendant, le développement de carrière passera par la construction de votre réputation grâce au succès des expositions et votre visibilité grâce au réseautage, à la rédaction d’articles et à la présentation de votre travail et de vos techniques.

Alternativement, vous pourriez être employé dans une grande entreprise. Ici, la progression de carrière vient du travail avec les équipes de production, de la liaison avec les clients externes et de la saisie des opportunités d’innovation. Il peut y avoir des opportunités dans les départements de recherche ou pour une promotion à la gestion d’équipes de designers au sein du studio. Une responsabilité accrue entraînera inévitablement une augmentation des tâches non liées à la conception.

Une autre voie potentielle est dans le milieu universitaire. Avec des études plus poussées, il est possible de travailler dans l’enseignement supérieur comme maître de conférences en céramique.

Salaire

Le salaire du céramiste, comme beaucoup d’autres métiers, dépendra de votre expérience et de l’entreprise qui vous emploie. En moyenne, le salaire se situe autour de 1 400 €. Si vous êtes doué pour cet art, exercer à votre compte pourrait être plus bénéfique. Dans ce cas-là, votre salaire dépendra de vos ventes.