Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment devenir humoriste ?

chaise de stand up

L’humour est un brise-glace. Il rapproche les gens et les fait se sentir bien. Il soulage la douleur et transforme la façon dont les gens regardent le monde. Il existe d’innombrables formes d’humour qui feront de vous un humoriste à succès. Seulement, les places sont peu nombreuses. Écrire un spectacle, monter sur scène et faire rire tout un public demande de maitriser l’art de l’humour à la perfection.

Comment devenir humoriste ? Quelles sont les formations pour y parvenir ? Quelle est l’évolution de carrière  ? Voici tout autant de questions auxquelles nous allons répondre dans cet article.

Qu’est-ce que le métier d’humoriste ?

L’humoriste, qu’il vienne du théâtre, de la télévision, de la chanson ou de tout autre horizon, a pour vocation de faire rire son public. Il réussit cette prouesse en racontant des blagues, en jouant sur les mots et en utilisant l’ironie et l’autodérision. 

Un humoriste peut également utiliser son talent pour critiquer ou commenter des sujets de l’actualité ou pour dénoncer certaines situations ou comportements. Devant un public, son rôle est de faire réfléchir et de divertir en même temps.

9 étapes clés pour devenir humoriste professionnel

Tant que l’envie et la passion sont présentes, devenir humoriste est atteignable à tout âge. En suivant les étapes mentionnées ci-dessous, il vous sera plus simple d’accéder au trône de l’humour.

1. Aimer faire rire

Le métier d’humoriste n’est pas une profession courante. C’est un métier de passion qui, sans cette envie irrépressible de faire rire, ne vous mènera à rien. L’humour est un art. Et comme tout art, il doit être apprécié et ressenti par son auteur. De cette manière, lors de l’écriture de vos sketchs, votre gestuelle et votre éloquence paraitront naturelles. Autrement, une frustration de votre public pourrait s’installer. Tout porte à croire qu’un artiste qui n’aime pas faire rire ne fera pas de l’humour son métier.

2. Effectuez une formation en ligne spécialisée dans l’humour

Vous savez désormais que l’humour est un art que vous appréciez. La solution la plus simple pour devenir humoriste est de vous former. On pourrait croire que l’humour est un talent inné. Ce n’est en réalité pas le cas, les acteurs et les chanteurs les plus célèbres suivent encore des cours de comédie. 

Suivre une formation pour devenir humoriste vous permet de développer vos compétences et votre technique en matière d’humour. Souvent réalisés par des professionnels des arts du spectacle, ces cours vous instruisent sur les techniques d’écriture de blagues et d’art de la scène. Vous retrouverez dans les exercices scéniques, des techniques pour améliorer votre présence et votre aisance devant un public. Tous deux sont importants pour rendre votre show inoubliable.

Il est important de noter que suivre une formation n’est pas une condition absolue pour devenir humoriste. Certaines personnes peuvent réussir sans avoir suivi de formation spécifique, mais pour la plupart, une formation peut être très utile pour développer ses compétences et sa carrière.

3. Prenez des cours de théâtre

Tout comme le suivi d’une formation en ligne, prendre des cours de théâtre permet d’affirmer votre appétence pour l’humour. Le théâtre est un magnifique terrain de jeu pour apprendre le métier d’humoriste. Vous y développerez des compétences d’orateur, d’improvisateur et de comédien. De plus, le théâtre implique de se mettre en scène et d’interpréter différents rôles, ce qui vous apprendra à mieux vous exprimer en public.

De plus, avec le temps, vous pourriez trouver des partenaires d’humour et écrire un spectacle en équipe comme ce fut le cas par exemple, en France, des Inconnus. Il existe de nombreux clubs de théâtre dans l’hexagone. De ce fait, vous ne devriez pas avoir de mal à trouver une école à la hauteur de vos attentes. 

4. Lisez des livres

Les livres sont intéressants dans tous les domaines : pour apprendre un sujet ou juste vous divertir. En humour, vous trouverez des livres de plusieurs types :

  • des Bandes Dessinées aux livres classiques, les images et les répliques peuvent être une belle source d’inspiration. 
  • Les livres plus universitaires qui sont rédigés uniquement dans un but d’apprentissage. 

Après  la lecture de ces deux types de livres, il vous sera plus aisé de comprendre les mécanismes de l’humour.

5. Notez vos blagues et vos idées de sketch

À moins d’exceller dans l’art de l’improvisation, il est complexe de vous présenter sur scène sans préparation. Lorsque vous vous produirez sur scène, vous aurez besoin d’avoir un stock de blagues pour divertir votre public. Il est possible de rédiger vos blagues 5 minutes avant votre spectacle, mais entre nous, vous risquez d’oublier la plupart des idées retenues les jours précédents. Afin de retenir le plus d’idées possibles, il n’est pas rare de voir les humoristes accompagnés d’un carnet de note. De cette manière, lorsqu’une situation inspirante se produit sous vos yeux, vous pourrez vous en souvenir. Et puis, quand vous serez prêt, vous pourrez commencer l’écriture de votre premier one man show.

6. Étudiez d’autres humoristes

Pour devenir humoriste professionnel, une technique consiste à vous inspirer des humoristes ayant déjà fait leurs preuves. En étudiant leur gestuelle, leur comportement, leur mode d’expression et leur style d’humour, vous progresserez dans votre technique. D’ailleurs, même les grands humoristes continuent de s’inspirer des autres. La même chose se produit lors des matchs de football, l’équipe adverse étudie votre manière de jouer et se perfectionne pour la vaincre. Ici, le but n’est pas de battre une équipe mais de vous inspirer de ce qui est déjà proposé. Et ne vous cantonnez pas à un seul pays. Par exemple, la scène comique aux États-Unis regorge de talents aussi drôles que Kevin Hart.

7. Trouver votre style

Pour vous faire une place parmi les humoristes de renom, il est important de travailler votre style. Le type d’humour pratiqué et la manière de l’exercer vous démarquent des autres comédiens. L’humour absurde, l’humour noir, l’autodérision, le comique des gestes ou le grotesque, font partie des familles d’humour qu’on aperçoit lors des spectacles. Chacun de ses humours a sa particularité. L’humour noir par exemple est une forme d’humour impliquant des sujets sensibles, rendant la plaisanterie comme offensante, dure, horrible.

D’autres, comme l’autodérision est le fait de rire de soi-même. Le choix d’un style plutôt qu’un autre se fait en fonction de vos ressentis. Une fois celui-ci choisi, le public concerné s’identifiera naturellement à votre humour.

8. Testez vos blagues dans des comédies clubs

Les comédies clubs sont des lieux de détentes ou des artistes amateurs et professionnels viennent s’essayer à l’art de l’humour ou tester de nouvelles vannes. Avec les années, le nombre de comédies club n’a cessé d’augmenter. Entre le “Jamel Comedy Club” ou le “Paname Café”, le choix ne manque pas. Cette salle de fêtes et de spectacles est devenue indispensable aux futurs humoristes. Essayer vos blagues dans ce genre d’établissement peut vous éviter de subir un bide devant un public plus important. De cette manière, vous pourrez supprimer ou améliorer vos répliques en fonction de la réaction du public.

8. Ayez du second degré

Le second degré est l’arme principale du parfait humoriste. Sur scène, il peut vous arriver un tas de péripéties : une glissade, une erreur dans votre texte, un tacle de la part du public. Le second degré vous aidera à rebondir sur tous types de situation. Autrement, une réaction au premier degré pourrait braquer votre audience et fermer les rires. 

9. Montrez-vous 

Vous montrer est la clé pour réussir dans le stand up. Que ce soit à la télé, à la radio ou sur internet, le public doit se souvenir de vous. Plus vous votre notoriété grandira, plus le nombre de propositions pour jouer dans des spectacles, au cinéma ou dans des festivals augmentera. Par ailleurs, il n’y a pas de “meilleures” façons de se montrer. Le plus important est de vous lancer. Peu importe si le canal que vous choisissez est une émission de télévision, ou un concours d’humoristes. 

Les qualités d’un bon humoriste

Le sens de l’humour est la qualité principale de tous les humoristes. Mais ce n’est pas la seule qualité.

Chaque artiste qui crée un spectacle de toute pièce maitrise l’art de la mise en scène. Ils savent raconter des histoires, user d’une gestuelle unique et capter l’attention de leur audience. Par ailleurs, la créativité est aussi une qualité importante de l’humoriste. Un spectacle qui vit est un spectacle qui sait se renouveler. 

L’évolution de carrière d’un humoriste

Lors de sa carrière, un humoriste aura la chance de participer à de nombreux projets audiovisuels à conditions que sa réputation le permette. Apparition au cinéma, création de one man show, participation à des festivals, ces possibilités d’évolution sont grandes. De plus, il aura l’occasion de rencontrer d’autre personne du secteur audiovisuel (producteur, réalisateur, directeur de casting, comédiens…).

Le début de carrière d’un humoriste peut être compliqué : c’est un parfait inconnu, ses blagues sont pauvres et son réseau est proche du néant. En revanche, avec beaucoup de travail, sa notoriété commencera à augmenter pas à pas. 

Combien gagne un humoriste ?

Il est impossible de donner un salaire précis au métier d’humoriste. Il peut entamer sa carrière avec quelques euros et la terminer avec plusieurs milliers voir millions dans son compte en banque. 

Est-ce que devenir humoriste est facile ?

Devenir humoriste n’est pas simple. Ne vous découragez pas si vous ne réussissez pas immédiatement. L’humour est un domaine difficile, mais avec de la pratique et de la persévérance, vous pouvez devenir un grand humoriste.