Si certains ont toujours rêvé de devenir pilotes d’avion, d’autres ont plutôt aspiré à devenir pilotes de course comme Ralf Schumacher. Vous avez sûrement un penchant pour les sports mécaniques et vous vous êtes toujours demandé comment devenir pilote de F1. Il est temps de devenir à votre tour champion du monde et réaliser votre rêve. Beaucoup disent que c’est difficile de devenir pilote de course F1, surtout quand on est jeune. Mais contrairement à ce que la plupart des gens pensent, il est possible de devenir pilote F1 à 20 ans. Lisez cet article pour découvrir comment devenir pilote de F1.

Si certains ont toujours rêvé de devenir pilotes d’avion, d’autres ont plutôt aspiré à devenir pilotes de course comme Ralf Schumacher. Vous avez sûrement un penchant pour les sports mécaniques et vous vous êtes toujours demandé comment devenir pilote de F1. Il est temps de devenir à votre tour champion du monde et réaliser votre rêve. Beaucoup disent que c’est difficile de devenir pilote de course F1, surtout quand on est jeune. Mais contrairement à ce que la plupart des gens pensent, il est possible de devenir pilote F1 à 20 ans. Lisez cet article pour découvrir comment devenir pilote de F1.

Comment devenir pilote de F1 ? : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Avant de vous aventurer dans le monde de la compétition automobile, il y a certains détails dont vous devez prendre connaissance.

Quelques détails sur les circuits de F1

Tout d’abord, la Formula one est une course auto qui se déroule sur un circuit fermé mesurant en moyenne 305 kilomètres. C’est la distance de course conventionnelle selon les règles établies par la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile). Cette distance est différente dans certains cas comme pour le Prix de Monaco. Quelle que soit la distance à parcourir, la durée de course ne doit pas dépasser les deux heures.

De même, les distances entre les virages ainsi que les formes du circuit de cette discipline sportive sont aussi déterminées par la FIA et doivent être respectées minutieusement. À l’heure actuelle, on compte 73 circuits de F1 dans le monde entier.

Les prérequis pour devenir pilote de F1

Avant de vous lancer en tant que pilote de course F1, vous devez d’abord avoir de l’expérience en matière de conduite. Il vous sera plus facile de vous familiariser avec les F1 si vous avez déjà effectué une première course avec une voiture de compétition ou n’importe quel autre type de bolides.

Comme il s’agit d’une discipline qui présente beaucoup de risques, la rigueur et la précision font également partie des qualités qu’il faut avoir pour être un bon pilote de F1. Sans parler de la capacité du pilote à gérer le stress et à rester concentré tout le long du circuit. Que ce soit pendant les entraînements ou lors des courses de rallye officielles.

Par ailleurs, vous devez aussi détenir la Super Licence qu’il faudra renouveler tous les ans. C’est même la première condition à respecter pour faire partie de l’aventure.

Les écuries de Formule 1

L’écurie est en fait toute l’équipe qui se trouve derrière le pilote qui se rend sur les grilles de départ. Si auparavant elle était juste constituée de l’équipe sportive, actuellement elle englobe aussi l’équipe technique qui n’est autre que le constructeur. On n’oublie jamais de mentionner l’écurie du pilote qui remporte le titre de champion. Pour n’en citer que quelques-unes, Scuderia Ferrari, McLaren Racing et Mercedes Grand Prix font partie des meilleures écuries. Elles ont remporté respectivement 238, 182 et 119 victoires en 2020.

Comment obtenir sa Super Licence de pilote F1 ?

Comme n’importe quelle autre licence, il y a certaines conditions à remplir lorsqu’on effectue la demande de la Super Licence auprès de la FFSA Academy. Il faut détenir un permis de conduire et une licence internationale A. Même si bon nombre de pilotes français ont fait leur première course de voiture de course dès leur jeune âge, il faut avoir au moins 18 ans au moment de passer la première épreuve de F1.

Par ailleurs, vous devrez passer un examen théorique portant sur le code sportif international ainsi que le règlement sportif de F1. Enfin, il est aussi impératif d’effectuer au minimum 80 % des deux saisons d’un championnat monoplace reconnu et d’obtenir 40 points de la Super Licence. Une fois que vous avez obtenu votre Super Licence, vous ne devez pas oublier de la renouveler chaque année. Effectivement, celle-ci n’est valide que pendant l’année de son obtention.

Comment renouveler sa Super Licence de pilote F1 ?

Renouveler sa Super Licence n’est pas compliqué comme on pourrait le croire. Il suffit de remplir toutes les conditions nécessaires. Pour ce faire, il faut d’abord que le pilote ait effectué plus de 100 km lors d’une séance d’essais libres d’un championnat du monde de F1 au cours des trois dernières années.

L’appréciation des capacités d’un pilote détenteur d’une Super Licence obtenue avant les trois dernières années est optionnelle. Toutefois, il faut préciser que cela reste à la discrétion de la FIA à qui revient la responsabilité d’évaluer les capacités de chaque pilote.

Comment devenir pilote de F1 ? : formation

Si vous aspirez à devenir pilote de F1, la FFSA Academy (ou Fédération Française du Sport Automobile) dispose d’un centre de formation. Le coût de la formation va jusqu’à 109 500 euros HT. Vous pourrez toujours commencer avec le karting et vous entraîner petit à petit pour maîtriser à la perfection les monospaces. Le plus important est que vous ayez toutes vos chances lorsque vous vous sentirez prêt à intégrer une écurie.

Le monde de la Formule 1 en quelques chiffres

Vous n’aurez sûrement aucune difficulté à croire que les pilotes de F1 sont bien rémunérés, ils touchent plus de 1 million d’euros au cours d’une année. Certains reçoivent même jusqu’à 40 millions d’euros.

Vous aimeriez sûrement connaître les meilleurs pilotes de F1 et avoir une idée du salaire qu’ils touchent au cours d’une année ? Justement, voici quelques noms qui sont célèbres dans le monde du sport automobile et que vous reconnaîtrez sûrement.

Les pilotes aguerris tels que Hamilton, Verstappen, Vettel et Alonso gagnent respectivement 46 millions, 21 millions, 8 millions et 7,5 millions d’euros. Ce qui est sûr, c’est que la plupart des pilotes de F1 ont un bon salaire. C’est aussi l’une des raisons qui font que c’est un des meilleurs métiers qui soient.

Comment devenir pilote de F1 ? : se lancer dans l’aventure

Vous savez maintenant comment devenir pilote de F1. Au premier coup d’œil, le parcours semble pénible et difficile. Toutefois, ne perdez pas espoir. Tous les champions sont aussi passés par là. Il ne vous reste plus qu’à réaliser votre rêve et de vous rendre sur le podium pour la remise des médailles.