Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment devenir Jardinier ?

comment devenir jardinier

Le métier de jardinier englobe des missions très variées. Il permet aux amoureux de la nature de s’épanouir en travaillant en extérieur. L’entretien de jardin, la tonte de pelouse, la taille de haie, l’aménagement extérieur, la plantation d’arbres fruitiers, l’élagage, les tâches du jardinier sont nombreuses. Dans les lignes qui suivent, nous passons en revues tous les aspects du métier de jardinier, des études au salaire en passant par les compétences.

Le métier de jardinier

Le jardinier est un professionnel dont les missions principales varient selon les saisons, sont environnement et son employeur. Son travail inclus, entre autres, les tâches suivantes :

  • entretenir des espaces verts, comme les jardins, parcs et terrains de sport
  • préparer des sols avant semis ou plantations (bêchage et désherbage)
  • entretenir des pelouses (tonte, arrosage, traitement, aplanissement)
  • appliquer des produits phytosanitaires
  • débroussailler des haies
  • élaguer ou étêter des arbres et arbustes
  • ramasser les déchets verts
  • aménager un espace extérieur
  • planter des arbres, légumes, fleurs, pelouses et plantes
  • créer des allées et poser des terrasses
  • poser des clôtures

En fonction de la structure pour laquelle il travaille, le jardinier peut être amené à travailler seul ou en équipe. Cette profession peut être exercée dans divers contextes, comme par exemple en tant qu’employé d’une commune, dans une entreprise de paysagisme, dans des jardineries, en tant qu’employé dans un hôtel ou une villa. Il existe également des jardiniers indépendants qui proposent généralement leurs services aux particuliers mais aussi parfois aux professionnels. Les indépendants ont des missions qui sortent du cadre du jardinage, comme la gestion d’entreprise et la communication.

Les compétences et qualités du jardinier

Pour exercer le métier de jardinier, il est indispensable de posséder certaines compétences et qualités. Le jardinier doit avoir une bonne connaissance des végétaux (plantes, arbres, arbustes, fleurs) et des techniques de jardinage (taille, greffe, bouturage, etc.). Il doit également maîtriser l’utilisation et l’entretien des outils et machines de jardinage, tels que les tondeuses, débroussailleuses, et les taille-haies.

Le jardinier doit être organisé, rigoureux et minutieux. Il doit faire preuve de créativité pour pouvoir créer des jardins harmonieux, esthétiques et uniques. Le travail en extérieur et les efforts physiques quotidiens que doit réaliser le jardinier demandent une bonne condition physique. Enfin, le jardinier doit être à l’écoute pour bien cerner et comprendre les besoins des clients.

Les études et formations pour devenir jardinier

Il existe plusieurs formations pour devenir jardinier. Les plus accessibles sont de niveau CAP mais il y a également des formations de niveau Bac ou post Bac.

Niveau CAP

Plusieurs CAP permettent d’acquérir les compétences pour travailler en tant que jardinier. Voici quelques exemples de CAP :

  • Le CAP Agricole Jardinier Paysagiste
  • Le CAP Agricole Métiers de l’Agriculture
  • Le CAP Agricole Production Horticole
  • Le CAP Travaux Paysagers
  • Le BPA Travaux des Aménagements Paysagers

Niveau Bac

Le métier de jardinier est également accessible via des Bac Professionnels ou de niveau Bac. En voici quelques-uns :

  • Le Bac Pro Aménagements Paysagers
  • Le Bac Pro Horticulture
  • Le CS Constructions Paysagères
  • Bac Technologique Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant.

Niveau Bac +2

Après un Bac général ou professionnel, il est possible de poursuivre ses études en BTSA (Brevet de Technicien Supérieur Agricole) en deux ans. Les BTSA les plus adaptés pour devenir jardinier sont :

  • Le BTSA Aménagements Paysagers
  • Le BTSA Productions Horticoles

Ces formations permettent d’acquérir des compétences supplémentaires en gestion de projet, en conception paysagère et en management d’équipe, et offrent de nombreuses possibilités d’évolution professionnelle, notamment vers des postes d’encadrement ou de chef d’entreprise.

Le salaire moyen d’un jardinier

Le salaire d’un jardinier varie en fonction de son niveau d’étude et de son expérience. Un jardinier débutant peut toucher espérer toucher un salaire allant du SMIC à 1500€ par mois.

Ce salaire augmente au fil des années, en fonction de l’expérience et des responsabilités. Selon le site d’emploi Indeed, le salaire moyen d’un jardinier en France est d’environ 32 600€ brut par an.

Carrière et perspectives d’évolution du jardinier

Le métier de jardinier offre de nombreuses perspectives d’évolution professionnelle. Avec de l’expérience et des compétences supplémentaires, le jardinier peut évoluer vers des postes à responsabilités, tels que chef d’équipe, responsable de chantier, paysagiste, concepteur ou encore chef d’entreprise. Il peut également se spécialiser dans un domaine particulier, comme l’entretien des terrains de sport, l’élagage, la création de jardins aquatiques ou l’aménagement de forêt.

Les années d’expériences dans une même entreprise ou la spécialisation sont les deux principaux moyens d’évoluer dans une carrière de jardinier. La troisième option est lé création d’entreprise mais elle apporte d’autres problématiques et nouvelles missions à gérer.

Vous pourriez aimer