Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment devenir une sorcière ?

Comment devenir une sorcière

Ces dernières années, de plus en plus de personnes semblent être attirées par la spiritualité, la voyance, le mantra, le vaudou, etc. Nous parlons ici de vrai occultisme, de vraie sorcellerie et non pas de l’incantation fictive de ces ados vêtus de robes qui se baladent avec une baguette magique et qui sont amis avec des créatures fantastiques dans le cinéma ou la littérature. Cela n’a également rien avoir avec ce qui est dit dans le livre “Pour devenir une sorcière de Jacqueline Moreau”

Devenir sorcier n’est pas seulement une échappatoire à cette course effrénée qu’est devenue la vie. C’est un basculement dans un tout autre univers qui nécessite une connaissance profonde de soi-même, de la nature et du spiritualisme. Pour certains, la sorcellerie s’associe à de la magie noire, et pour d’autres, c’est le prolongement de la magie traditionnelle. Dans tous les cas, vous êtes ici parce que vous croyez en l’existence de la magie et vous souhaitez évoluer spirituellement dans ce sens.

Comment devenir une sorcière dans le monde réel ? Vous êtes intéressé par tout ce qui est rites, sortilège, envoutement… ? Vous voulez comprendre comment devenir une sorcière ?  Retrouvez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Comment devenir une sorcière ? : prédisposition

Ci-dessous des signes qui ne trompent pas que vous êtes fait pour la sorcellerie : 

  • Vous avez une connexion particulière avec la nature : 

Vous vous sentez mieux dans la nature plutôt que chez vous ou dans un lieu public. Vous êtes plus sereine lorsque vous êtes en contact avec l’eau, les arbres, le vent, etc. Vous êtes fascinée par les manifestations de la nature (tonnerre, foudre, mer agitée, etc.) et sentez une certaine énergie monter en vous lorsqu’elles se produisent. Vous adorez collectionner des objets de la nature (pierres, bout de bois, etc.) qui, pour vous, ont de la valeur ou dégagent de l’énergie.

Les sorciers et sorcières usent de l’énergie de la nature, de la lune et du soleil pour réaliser leur rituel. Si vous êtes en phase avec la nature, il n’y a aucun doute, vous ferez une parfaite sorcière.

  • Vous êtes très empathique et avez une très bonne intuition :

Ceux qui sont nés pour pratiquer la magie sont plus sensibles et ressentent l’énergie qui les entoure, les émotions, les vibrations, etc. Il leur est plus aisé de se connecter aux autres, de ressentir ce qu’ils ressentent. Ils y puisent la force dont ils ont besoin pour faire de la magie. 

Outre cela, ils ne se trompent que très rarement. Leur intuition est très forte, tellement forte que tout semble être une évidence. 

  • Les animaux apprécient votre compagnie : 

Les animaux ont un sixième sens, ils sentent votre énergie. Ils restent près de vous, car ce que vous dégagez leur procure une sensation de sécurité.

  • Vos mots peuvent guérir ou détruire les autres :

L’énergie que vous avez à l’intérieur de vous, vous donne le pouvoir d’impacter positivement (guérir ou encourager) ou négativement (maudire, abattre) les gens à qui vous parlez. Attention ! Si vous venez de prendre conscience que vous disposez de cette capacité, n’en abusez pas pour arriver à vos fins et ne l’utilisez pas pour nuire aux autres.

  • Vous faites souvent des rêves prémonitoires :

Il vous arrive souvent d’avoir des visions et de constater que celles-ci se produisent vraiment. Ne vous inquiétez pas, c’est un don.

Remarque : la prédisposition à devenir une sorcière se transmet de génération en génération. Si vous avez un parent sorcier ou sorcière, il est tout à fait possible que vous présentiez tous ces signes.

Comment devenir une sorcière ? : les étapes à respecter

Apprenti-sorcière, on ne devient pas une sorcière du jour au lendemain. Comme toute autre discipline qui s’apprend, il faut passer par plusieurs étapes.

Etape 1 pour devenir une sorcière : comprendre ce qu’est la sorcellerie

Avant d’aller plus loin, il convient de connaître ce qu’est la sorcellerie et de faire la différence entre les différentes écoles de magie (néopaganisme, druidisme, sorcellerie ésotérique, wicca…) pour savoir où aller et quelle tradition/pensée vous convient le mieux.

Pour ce faire, vous devez lire des livres sur le sujet. Il est important de préciser qu’il n’y a pas de manuel précis sur lequel se baser. Ne vous faites donc par arnaquer par les vendeurs de rêves qui vous promettent monts et merveilles si vous achetez leur formation. Il n’y a que des recueils anciens faisant état de pratiques anciennes qui ne sont pas forcément connues de tous. Chaque magicien est unique, à vous d’interpréter ce que vous lisez et ce sera votre pratique. Une pratique personnelle et unique.

Vous devez ensuite vous exercer. Tenez un petit journal de sorcellerie à l’intérieur duquel vous noterez vos objectifs, votre évolution, ce que vous avez déjà pratiqué et ce que vous voulez essayer. Ce sera votre grimoire magique.

Étape 2 pour devenir une sorcière : lancer le premier sortilège

Lorsque vous avez trouvé votre voie, vous pouvez vous adonner aux sortilèges. Commencez par regrouper tous les éléments dont vous avez besoin : cristaux, miroir, baguette magique, sel, plantes, essences minérales… Purifiez-les avec des essences minérales et chargez-les en énergie solaire ou lunaire en les exposant à la lune pendant toute la nuit ou au soleil pendant la journée.

Choisissez l’endroit où vous souhaitez faire votre premier rituel. Vous n’êtes pas obligé d’aller dans la forêt ou dans la nature. Tout lieu calme où personne ne risque de vous déranger peut faire l’affaire. Assurez-vous juste qu’il soit bien purifié avant de commencer votre incantation. Méditez et mettez tous vos outils en place.

Une fois tous les objets en place, tracez le cercle magique ou cercle incantatoire ou encore cercle protecteur. Ce cercle va vous protéger physiquement et psychiquement contre les démons et les mauvais esprits. Il vous aidera également à canaliser les énergies dont vous avez besoin pour le rituel.

Vous pouvez enfin lancer votre sortilège et invoquer les divinités que vous voulez solliciter. N’oubliez pas de leur souhaiter la bienvenue et de leur dire haut et fort les raisons pour lesquelles vous les avez contactées. Énoncez vos invocations et prières et enchaînez avec votre rituel. Vous en trouverez des tas dans les ouvrages de sorcellerie. 

Lorsque celui-ci arrive à son terme, n’oubliez pas de remercier les divinités et de refermer ou rouvrir le cercle comme le dit la tradition que vous suivez.

Étape 3 pour devenir une sorcière : s’exercer pour s’améliorer

Bravo ! Vous avez réussi votre premier rituel. Maintenant, il faut pratiquer régulièrement pour développer vos compétences et savoir-faire.

Dans cette optique, vous pouvez demander à une sorcière qui a déjà exercé depuis plusieurs années d’être votre guide. Mettez en place un autel et décorez-le avec les objets qui vous sont importants. Vous n’êtes pas obligée de réaliser un autel semblable à celui des images d’illustration pour devenir une sorcière. Restez dans la simplicité.

Pour finir, apprenez à faire des rituels en fonction des saisons et renflouez au fur et à mesure votre stock d’objets d’incantation.

Vous pourriez aimer